White Umbrella
21/10/2019 - 17:29:05   
RESIDENT EVIL
-- JEUX ---------------
Resident Evil Ø
Resident Evil Rebirth
Resident Evil
Resident Evil 1.5
Resident Evil 2
Resident Evil 3 Nemesis
Resident Evil 4
Resident Evil 5
Resident Evil Code Veronica
Resident Evil Survivor
Resident Evil Survivor 2 Code Veronica
Resident Evil Dead Aim
Resident Evil Outbreak
Resident Evil Outbreak File 2
Resident Evil Deadly Silence
Resident Evil Gaiden
-- FILMS --------------
Resident Evil Ground Ø
Resident Evil Apocalypse
Resident Evil Extinction (à venir)
Biohazard 4D Executer

SILENT HILL
Silent Hill
Silent Hill 2
Silent Hill 3
Silent Hill 4 The Room

PARASITE EVE
Parasite Eve 2

WHITE UMBRELLA
Forum
Contacter le webmaster
Team
Liens
F.A.Q
Accueil

PARTENAIRES
Resident Evil Virus
Forum RE RPG

www.white-umbrella.fr.st (ou lien direct : http://mathieuredfield.free.fr), White Umbrella V6.0   
AccueilAccueil    Bas de pageBas de page    RetourRetour    ImprimerImprimer    MailMail    Fermer la pageFermer la page


RESIDENT EVIL 2 : DOCUMENTS


BROCHURE DE RACCOON CITY


Guide touristique n°12.

Un coup d'œil.

Bonjour et bienvenue dans la ville de Raccoon !

Comme vous pourrez rapidement vous en rendre compte, notre ville, petite et tranquille, est parfaite pour la vie familiale. Nous avons établit un partenariat avec nos amis de la compagnie Umbrella, afin de créer une situation prospère et stable pour tous. La compagnie Umbrella est une société connue et respectable qui s'occupe de ses employés. Elle a aidée à la création de nombreux aménagements dans la ville, afin de rendre celle-ci toujours plus agréable et plus sûre pour ses habitants.

J'espère que vous apprécierez votre séjour dans ma belle petite ville.

Merci de votre attention,

Michael Warren,
Maire de la Ville de Raccoon.





CONCLUSIONS DES RECHERCHES SUR LE GAZ EPSILON-P


Ce rapport exige des mesures d'urgence.

Il a été démontré que le gaz Epsilon-P est capable de neutraliser toute arme bio-organique (ABO). En conséquence, il faut utiliser ce gaz dans le cas où une ABO réussirait à s'échapper.

Toutefois, nos études ont prouvé que l'efficacité de l'Epsilon-P a des limites. En effet, il semble qu'un contact prolongé avec ce gaz provoque des mutations défensives et que l'ABO génère des anticorps pour limiter les effets de l'Epsilon-P. Dans certains cas très inquiétants, plusieurs spécimens sont parvenus à absorber et à se nourrir du gaz.

L'utilisation de l'Epsilon-P doit donc être limitée au cas les plus extrêmes.

Nous demandons également aux autorités de stopper l'utilisation généralisée de l'Epsilon-P et de reconsidérer sa politique défensive dans les plus brefs délais.

Section de recherche n°2,
Département de sécurité.





CONSIGNES DE SECURITE DU LABORATOIRE


Manuel de sécurité du laboratoire.

Consignes à suivre en cas d'urgence.

En cas de fuite incontrôlable d'agents toxiques, il est impératif d'utiliser les moyens de transport souterrains.

En cas d'anomalie au niveau des marchandises en transit, le matériel sera automatiquement transféré de la zone de chargement vers un train à grande vitesse. Le matériel contaminé sera alors isolé et détruit dans les plus brefs délais. S'il s'agit d'une urgence de catégorie 1, le train sera désinfecté avant d'être lui-même détruit. Dans le cas extrême d'une contamination du laboratoire, la voie de secours sera la route la plus au Nord qui est actuellement utilisée pour l'acheminement des matériaux. Ce passage mène au point de relais, en dehors de la ville.

Il est formellement interdit de révéler la moindre information concernant les travaux du laboratoire ou même de mentionner l'existence de ce centre de recherche.

Notre priorité étant le secret de nos activités, il est possible qu'en situation de crise les points d'accès et de sortie soient verrouillés.





COURRIER AU CAPITAINE


Pour : Brian Irons, capitaine de Police de Raccoon.

Suite à l'action terroriste du dissident Albert Wesker, le labo du manoir n'est plus utilisable. Toutefois, son acte ne devrait pas avoir de conséquences graves sur les recherches du virus.

En revanche, les survivants du S.T.A.R.S. représentent une grave menace. S'il apparaît que les agents Redfield, Valentine, Burton, Chambers et Vickers sont au courant de nos activités, il est impératif de les éliminer de manière "accidentelle ".

Continuez à les surveiller et assurez-vous qu'ils ne communiquent pas leurs informations à la presse.
Annette restera votre intermédiaire dans cette affaire.

William Birkin.


Pour : Brian Irons, capitaine de Police de Raccoon.

Comme prévu, j'ai pris soin de transférer la somme de 10.000 $ sur votre compte, suite aux services rendus.

L'élaboration du Virus-G, qui remplacera le Virus-T, est presque terminée.
Je pense être nommé au conseil d'administration d'Umbrella, une fois la production du virus lancée.

Une seule ombre au tableau : la présence de Redfield et des autres membres du S.T.A.R.S. qui refusent de lâcher l'affaire. Je compte sur vous pour bloquer cette enquête et les empêcher d'infiltrer notre centre de recherche souterrain.

William Birkin.


Pour : Brian Irons, capitaine de Police de Raccoon.
Nous avons un problème : on m'a informé que la direction générale d'Umbrella a envoyé des espions pour s'emparer de mes travaux sur le Virus-G. Le nombre de ces agents est inconnu.

Il n'est pas question que je les laisse s'emparer du travail de toute une vie ! Fouillez chaque recoin de cette ville. Ne négligez aucune piste.

Eliminez au plus vite le danger que représentent ces espions et tenez-moi au courant via Annette.

Personne ne volera mes recherches sur le Virus-G ! Pas même Umbrella...

William Birkin.






ENREGISTREMENT UTILISATEUR


Enregistrement temporaire pour la visite de la salle de culture expérimentale.

Nom d'utilisateur : "GUEST".
Mot de passe : aucun.

Valable pendant 24 heures.





EVALUATION DES TRAVAUX SUR LE MA 121


Suite aux essais effectués sur le MA 120, la production du dernier BOW multi-fonction en date, le MA-121 Hunter, a pu être menée à son terme efficacement. De plus, le Hunter a démontré des performances dépassants nos attentes en tant que produit manufacturé ce qui nous amené à construire des produits plus puissants. Les Hunters-R, ainsi que d'autres BOW sont actuellement en développement.

William Birkin.





FAX AU RESPONSABLE DES EGOUTS


Liste des utilisateurs.

Le premier et troisième mercredi du mois, Angelica Margaret, la responsable de l'entretien, utilisera votre lieu de travail. Pour cette occasion, veillez à abaisser le niveau de l'humidité à l'aide des ventilateurs. Le matériel qu'elle utilisera est en effet très sensible à la vapeur d'eau.

Le 28 de chaque mois, vous aurez la visite de Don Weller, la personne qui livre les produits chimiques. Il s'agit de dangereux explosifs. Vous devrez donc prendre les précautions nécessaires pour éviter tout incident.

Tous les mois, le 6 et le 16 respectivement, le capitaine Brian Irons passera dans votre secteur pour se rendre à la réunion qui se déroule au laboratoire.

Le quatrième vendredi du mois - un mois sur deux - William Birkin utilisera vos quartiers généraux pour le séminaire de formation de la filiale d'Umbrella de Chicago. Comme vous le savez, le docteur Birkin est constamment menacé, prenez les mesures qui s'imposent pour assurer sa protection.

Nous vous tiendrons informé des autres visiteurs potentiels et de l'heure de leur arrivée. Menez ces invités à leur destination finale sans encombre. Nous comptons sur vous.

Charles Coleman.
Coordinateur.

Société Umbrella.





INSTRUCTIONS


Les ordres donnés à l'agent spécial Hunk sont les suivants :

- Pénétrer à l'intérieur du complexe Umbrella, situé hors de la ville de Raccoon.
- Récupérer un échantillon du virus G du Docteur Birkin.

Vous êtes autorisés à utiliser tous les moyens que vous jugerez nécessaires pour protéger cet échantillon. Une fois en sécurité, cet échantillon devra être acheminé au Village Loire.

Un échec ne sera pas accepté.

Division française.
R&D Facility Head Manager.
Christine Henri.





JOURNAL DU CAPITAINE


23 septembre.

Tout est fichu ! Ces chiens d'Umbrella sont allés jusqu'au bout... Ils devaient épargner ma ville, tu parles ! Bientôt, il n'y aura plus que des zombies dans les rues. Je me demande si je ne suis pas infecté moi aussi...

J'abattrai moi-même ces ordures si c'est le cas !

24 septembre.

Mon plan pour créer la panique chez les flics a marché à la perfection. J'ai fait en sorte que personne de l'extérieur ne vienne nous aider. Je suis maintenant certain que, vu comment la police cafouille, personne ne sortira vivant de ma ville !

Je me suis aussi assuré que tous les moyens pour sortir du commissariat soient bloqués. Il y a encore des survivants qui essaient de filer dans les niveaux inférieurs, mais je veillerai à ce qu'ils ne s'échappent pas...

26 septembre.

J'ai changé d'avis pour les survivants du commissariat : j'ai décidé de les traquer moi-même. J'ai explosé le cœur de Ed, il y a moins d'une heure. L'expression de son visage lorsqu'il s'est effondré dans une mare de son propre sang... ça m'a donné des frissons de plaisir !

Il m'a regardé jusqu'à ce que ses yeux deviennent tout vitreux. C'était splendide !

Je me demande si la fille du Maire est toujours en vie... Je l'ai laissée filer pour avoir le plaisir de la pourchasser plus tard. Je vais bien m'amuser avec son cadavre... congelé pour l'éternité dans la position que j'aurai choisi de lui donner !





JOURNAL DE CHRIS


8 août.

J'ai encore parlé au capitaine aujourd'hui. Mais il ne veut toujours pas m'écouter. Je suis certain que la société Umbrella effectuait des recherches sur le Virus-T dans cette grande baraque.

Ceux qui sont infectés se transforment en zombie...

Mais la maison est partie en fumée et les preuves ont brûlé avec. Umbrella emploie tant de gens de cette ville que tout le monde refuse de parler de cette histoire. Il semble que je n'ai pas de piste sérieuse...

17 août.

Nous avons reçu de nombreux appels signalant que des monstres ont fait irruption à plusieurs endroits dans la ville. Quelque chose me dit que Umbrella est derrière tout ça.

24 août.

Grâce à Jill et Barry, j'ai eu enfin l'info que je cherchais.

Umbrella a commencé à faire des recherches sur une nouvelle bactérie, le Virus-G qui est une variante du Virus-T. Comme s'ils ne nous avaient pas assez créé de problèmes comme ça !

Nous avons décidé de partir en Europe pour nous rendre au quartier général d'Umbrella. Je ne vais rien dire à ma sœur, c'est trop risqué.

Pardonne-moi, Claire.





JOURNAL DU RESPONSABLE DES EGOUTS


28 juin.

J'ai vu Don aujourd'hui. On a parlé après le boulot. Ca faisait un bail que l'on ne s'était pas vus. Il m'a dit qu'il avait été très malade jusqu'à hier. Ca ne m'étonne pas, vu le temps qu'il a bossé ici. Il suait terriblement et n'arrêtait pas de se gratter quand on discutait.

Je lui demandé s'il avait chaud et il m'a regardé comme si j'étais fou ! C'est lui qui tourne pas rond, oui !

7 juillet.

Irons, le capitaine, passe très souvent au laboratoire. Je ne sais pas ce qu'il y trafique, mais il a vraiment l'air désespéré. Je commence même à m'inquiéter. A mon avis c'est à cause de ce que demande le docteur Birkin, mais il veut l'impossible. C'est triste pour Irons, après tout ce qu'il a fait pour la ville il ne méritait pas ça.

21 juillet.

Je ne bois presque jamais parce que je bosse la nuit. Mais je ne me plains pas, vu que ça me rapporte de quoi vivre...

16 août.

Irons, le capitaine, est venu en retard ce matin. Il avait l'air encore plus stressé que d'habitude. J'ai essayé de faire de l'humour pour le dérider, mais ça n'a pas marché du tout. En fait, il m'a sorti son flingue pour me menacer ! Heureusement, j'ai réussi à le calmer. Ce type a de sérieux problèmes ! Pourtant, il sait bien qu'il a besoin de mon aide et de la médaille pour entrer dans le labo... Peut-être que son job de chef lui a monté à la tête.

21 août.

William m'a dit que les journalistes et les flics ont commencé à mettre leur nez dans les affaires de la société Umbrella. Des recherches vont être faites dans toute la ville et il est possible qu'ils fouillent les égouts !

Il m'a demandé d'arrêter les travaux d'Umbrella dans les canalisations jusqu'aux conclusions de l'enquête. Ils utiliseront quand même les égouts pour passer, mais il faudra que je fasse très attention. Si quelqu'un apprend quoi que ce soit, William dit que je serai viré.





JOURNAL N°1 DU SECRETAIRE


6 avril.

J'ai déplacé, sans le vouloir une des statues du deuxième étage en appuyant dessus. Lorsque le capitaine s'en est aperçu, il a failli m'arracher la tête ! Il a fallu que je jure que je ne toucherai plus jamais à sa maudite statue.

Si elle a autant de valeur que ça, il n'a qu'à pas la mettre dans un lieu de passage.

7 avril.

Il paraît que les œuvres d'art du capitaine sont très, très rares et qu'elles valent des centaines de milliers de dollars !

Je me demande ce qui est le plus étonnant : qu'il ait autant d'argent ou qu'il puisse dénicher des trucs aussi hideux ?

10 mai.

Que le boss arrive ce matin avec un énorme tableau sous le bras, ça n'avait rien d'étonnant. En revanche, le sujet de la peinture et la tête d'Irons lorsqu'il l'a accroché au mur, ça valait vraiment le déplacement ! Un horrible dessin d'un type nu en train d'être pendu et l'autre là, tout content de son achat... Tout ça me déprime.





JOURNAL N°2 DU SECRETAIRE


8 juin.

Le capitaine a fait irruption dans le bureau au moment où je rangeais ses affaires. Il avait l'air furieux que je travaille ici depuis deux mois seulement, mais je connais cette expression. La dernière fois, c'était quand j'avais failli renverser la statue.

Cette fois, il était violent et j'ai vraiment cru qu'il allait me frapper.

15 juin.

J'ai enfin réussi à découvrir le secret du capitaine. S'il sait que je le sais, je ne vivrai pas longtemps. Il est déjà tard. Je vais devoir y aller progressivement...





JOURNAL DU VEILLEUR DE NUIT


11 août.

J'ai enfin pu voir le ciel bleu. Cela ne m'était pas arrivé depuis des années. Mais ça m'a coûté cher. Le boss m'a enguirlandé pour m'être rendu sur la tour de l'horloge pendant le service. Il avait vraiment l'air furax que je monte là-haut… et pas tellement que je fasse une pause pendant le boulot. Bizarre. Qu'est ce qu'elle a de si spécial cette tour ?

5 septembre.

Récemment, j'ai discuté avec le vieux type qui s'occupe de la décharge à côté. Il s'appelle Thomas et est plutôt calme. C'est un fana de jeux d'échecs. A tel point qu'il a créé pour l'une des portes de la décharge une serrure spéciale fonctionnant avec des pièces de jeux d'échec.

Normalement, on doit jouer aux échecs demain soir. Je me demande quel est son niveau ? Une chose m'étonne chez lui : il passe son temps à se gratter. Il doit avoir une maladie de peau ou quelque chose comme ça...

9 septembre.

Finalement, Thomas est bien meilleur que ce que je pensais. Je croyais être bon aux échecs, mais là il m'a rabattu mon caquet. Il y a un autre domaine où je ne lui arrive pas à la cheville : l'appétit !

Il n'a pas arrêté de parler du " plaisir de manger " pendant toute la partie ! Il semble pourtant être en bonne condition physique. Cependant, il n'avait pas l'air d'être dans son assiette.

12 septembre.

Je devais prendre ma revanche sur Thomas aux échecs, mais on a dû annuler parce qu'il était malade. Il est venu me voir pour me le dire, mais je l'ai vite renvoyé chez lui car il allait vraiment mal.

Lui, il disait qu'il était OK mais il était évident qu'il n'en menait pas large. D'ailleurs moi-même c'est pas la grande forme ces jours-ci...





LETTRE DE BRAD


Non !

C'est encore ce monstre en combinaison noire ! Pourquoi cette chose me pourchasse-t-elle ?! Qu'ai-je fait ? On dirait la représentation de l'humour tordu de quelqu'un. Si j'avais su que cela finirait ainsi, j'aurais quitté les STARS depuis longtemps.

Mais pleurnicher ne m'aidera pas. Je sais que je suis un homme mort... Oh...

Je parie que les fleurs sont écloses dans Delucia, ma ville natale. Si seulement je pouvais les revoir encore une fois, avant de mourir...

Brad Vickers.





LETTRE DU JOURNALISTE


Alors que j'écris ces mots, mes mains tremblent de fureur et de peur. La ville a été mise en quarantaine par les militaires. Et même si je me mets à la place des habitants, je pense toujours que c'est la meilleure solution. Ils ne peuvent pas laisser cette maladie contaminer d'autres gens. Ma priorité principale sera de découvrir ce qui a causé cet incident.

Pour l'instant, j'ai uniquement découvert que la maladie n'était pas volatile.





MEMO DE JILL


Tout a commencé comme un journée ordinaire de septembre. Un journée ordinaire à Raccoon City. Une ville contrôlée par Umbrella. Personne n'a osé s'opposer à eux. Ceci, et leur manque de courage les a finalement conduit à leur destruction. Je suppose qu'ils ont subi les conséquences de leurs actes mais il n'y aura pas de pardon. Si seulement ils avaient eu le courage de se battre...

Mais il est vrai que les rouages de la Justice sont implacables. Ce fut la dernière chance de Raccoon... et ma dernière chance, ma dernière échappatoire...





MEMO POUR LEON


Pour Leon S. Kennedy.

Félicitations pour votre nomination au sein de la police de Raccoon. Nous sommes fiers de vous avoir parmi nous et nous saurons vous rendre la vie agréable.

Bienvenue à bord !

De la part de tous les gars du commissariat de Raccoon.





MEMO DE POLICE


23/08/98

Nous souhaitons vous tenir informés de plusieurs changements qui ont eu lieu lors du réaménagement du commissariat.

Le coffre dont la serrure possède 4 chiffres est passé du bureau des S.T.A.R.S. (au premier étage) au bureau est du rez-de-chaussée.

Le code est : "2236".

Service d'information.
Police de Raccoon.





MEMO DE ROBERT


Comment cela a-t-il pu arriver, Barry ?

La ville est envahie de zombies et est littéralement devenue un enfer sur terre. Mon inquiétude pour cette cité est aussi grande que la tienne, comme tu le sais. J'ai attendu ton arrivée en tablant sur le fait que tu étais encore dans le secteur, mais le risque que mon magasin soit dévasté par des zombies est devenu trop grand. J'ai déjà distribué à des survivants la plupart de mes armes et munitions, y compris le Raging Bull que tu avais spécialement commandé. J'espère que tu comprendras, étant donné les circonstances. De toute façon, je n'ai pas envie de sacrifier vainement ma vie et je vais me replier sur Stone Ville. Si tu trouves ce message, rejoins-moi là-bas. Nous irons pêcher...

Robert Kendo.





MEMO D'UMBRELLA


Cher Dr Birkin,

Il a été porté à mon attention que nous arrivons à la fin de notre stock de APL-14.

Afin de remédier à ce problème je vous demande, à vous ainsi qu'à plusieurs autres laboratoires, de nous envoyer 5 caisses d'APL-14 dans les plus brefs délais.

Pour votre gouverne, nous avons découvert que notre base du pôle sud est responsable de cette pénurie. Nous sommes actuellement en train de prendre des mesures afin que cela ne se reproduise plus, à l'avenir. Et ne vous inquiétez pas, la réputation des Ashford est maintenant ternie de façon irréparable.

Une réponse rapide de votre part sera appréciée.

Cordialement,

Joel Allman.
Vice-President.
Branche américaine.
15 septembre.





ON EMBAUCHE


NOUVEAUX POSTES DISPONIBLES !

Branche de Raccoon de la Compagnie Umbrella

A DUREE INDETERMINEE (possibilité de primes)

QUI SOMMES-NOUS ?

En tant que numéro un mondial des entreprises pharmaceutiques nous sommes constamment à la recherche de possibilités de nous agrandir.

QUE RECHERCHONS-NOUS ?

Nous recherchons des célibataires en bonne santé, quel que soit leur race, leur religion et leur sexe.

EMPLOIS DISPONIBLES

Dans les services de vente, production, etc.

Qualifications :

Pas d'expérience exigée, mais votre état de santé doit être satisfaisant.

Des postes sont également à promouvoir à l'étranger! (prière de noter ceci sur votre demande).





PHOTO A




Code G. Expérience sur le corps humain.

15/9 15 h 24.





PHOTO B




Ici devant Arukas, le patient a mis 2 heures à atteindre le stade de zombie.

Le sujet se plaignait constamment de démangeaisons épidermiques et d'un sentiment aigu de nausée.

Ces troubles ont disparu lorsqu'il a perdu connaissance.

Photo : Ben Bertolucci.





PHOTO C




Code de développement : T-103
Ce sujet possède d'étonnantes capacités régénératrices, provoquées par une accélération métabolique comparable à celle de la série 00.
Fichier de données PH-X016.




PHOTO D




RECRUE





POLICE FEDERALE - RAPPORT D'ENQUETE INTERNE


M. Chris REDFIELD
Police de Raccoon
Division S.T.A.R.S.

Suite à votre demande, nous avons effectué une enquête interne et nous avons pu découvrir les éléments suivants :

1 - Concernant le Virus-G en cours de fabrication par la société Umbrella.

Nous n'avons pu prouver l'existence d'un tel virus. L'enquête se poursuit.

2 - Concernant M. Brian Irons, responsable de la police de Raccoon.

M. Irons a de toute évidence reçu de multiples pots-de-vin de la société Umbrella depuis 5 ans. Il semble qu'il ait réussi à étouffer l'affaire du manoir qui servait de laboratoire : un des nombreux incidents où Umbrella est directement impliquée.

Lorsqu'il était étudiant, M. Irons a par 2 fois été arrêté sur présomption de viol. Il a passé des tests psychiatriques dans chaque affaire. Mais il a réussi à bénéficier de non-lieux pour vice de forme. Par ailleurs, ses excellents résultats universitaires ont sans doute favorablement influencé les juges.

Nous recommandons donc la plus grande prudence dans les rapports avec cet individu.

Jack Hamilton.
Police Fédérale.
Responsable des Enquêtes Internes.





PROCESSUS DE SYNTHETISATION DU VACCIN ANTIGENE G NOM DE CODE : "DEMON"


Tout être humain infecté par le Virus-G se reproduit via la fécondation d'un embryon au sein d'une autre entité vivante. Sauf en cas de rejet le fœtus effectue un envahissement progressif des cellules de l'hôte. A un niveau moléculaire, son ADN est complètement modifiée. Une fois le processus de transformation terminé, l'être infecté peut, à son tour, poursuivre ce principe de reproduction.

Le temps d'incubation varie en fonction des sujets infectés. Pendant la première phase de transformation cellulaire, il est possible de stopper l'évolution de la maladie en administrant au patient un vaccin contenant de l'antigène G. Vous trouverez ci-après les détails de fabrication de cet antidote.

Pour créer ce vaccin, il est nécessaire de produire une "base" chimique. Pour cela, placez un container vide dans l'activateur VAM. Mettez ensuite l'appareil en marche. Après un certain temps, un liquide translucide apparaîtra dans la capsule. Vérifiez que la lumière verte est bien allumée et retirez le container. Vous devez alors placer l'éprouvette contenant la base chimique dans le synthétiseur dans la salle d'expérimentation P-4. Le synthétiseur fonctionne automatiquement. Il suffit de placer le container dans la machine, puis de l'activer. La synthèse est effectuée en moins de dix secondes. Veillez à prendre les précautions qui s'imposent car les composants du vaccin sont très volatiles. Le moindre choc ou changement de température risque de modifier la nature du vaccin.





RAPPORT DE CHRIS


Monsieur le Commissaire,

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu des événements qui ont abouti à l'explosion du manoir :

Le 23 juillet, l'équipe Bravo des STARS, commandée par le Capitaine Marini, fut envoyée pour enquêter sur les incidents étranges survenus dans les Montagnes Arklay. Après que le contact avec l'hélicoptère ait été rompu, l'équipe Alpha, commandée par le Capitaine Wesker fut envoyée sur les lieux.

Nous trouvâmes les restes de l'hélico écrasé. Ayant à peine atterri, nous fûmes attaqués par des chiens assoiffés de sang. Nous découvrîmes plus tard qu'il s'agissait de chiens zombifiés, car ils ne sentaient pas nos coups de feu. Après la mort de Joseph Frost, nous fûmes obligés de trouver refuge dans un manoir proche. En enquêtant dans le manoir, nous découvrîmes qu'il s'agissait en fait d'un laboratoire secret appartenant à la compagnie Umbrella.

Tous les chercheurs avaient été transformés en zombies par un virus inconnu. Nous découvrîmes également que Umbrella se servait de ce laboratoire comme terrain d'entraînement pour ses Armes Bio Organiques.

Nous trouvâmes les cadavres de plusieurs membres de l'équipe Bravo : Enrico Marini, Kenneth Sullivan, Forest Speyer et Richard Aiken. Nous pensons que ces Armes Bio Organiques sont responsables de leur mort. Ensuite, nous découvrîmes que le Capitaine Wesker travaillait en fait pour Umbrella et que les équipes Alpha et Bravo avaient servi de tests vivants pour les Armes Bio Organiques.
Wesker nous avait trahis !

L'épidémie de zombies qui est actuellement en train de sévir est très ressemblante aux zombies que nous avons vu dans le manoir. Nous supposons que Umbrella est relié, d'une façon ou d'une autre, à ces événements. Afin de résoudre cette affaire et de mettre un terme aux agissements de ces zombies, je propose qu'une enquête soit menée sur Umbrella.

Merci de bien vouloir porter votre attention sur ces événements extrêmement importants.

Chris Redfield,
Equipe Alpha des S. T. A. R. S.





RAPPORT DE JILL


24 juillet 1998, Forêt de Raccoon :

Les documents suivants furent trouvés dans un sanitarium appartenant à la compagnie Umbrella :

"Matériel Publicitaire de l'Arme Bio Organique d'Umbrella".

- Code de développement : MA-39 Cerbère.
- Code de développement : MA-121 Hunter.
- Code de développement : Fi-3 Neptune.
- Code de développement : T-002 Tyrant.

En plus de ceux listés ci-dessus, il est envisageable que d'autres BOW ("Biologic Organic Weapon") aient été créées par accident ou de façon délibérée.

Pendant la phase de tests, il a été découvert que la contagion ne se limitait pas seulement aux êtres humains mais également à la faune et à la flore. Il faut maintenant trouver une méthode efficace pour contrôler cette contagion.

Commissariat de Raccoon.
Equipe Alpha des S. T. A. R. S.
Jill Valentine.





RAPPORT DE MISSION 1


26 septembre

La police de Raccoon a été attaquée par une bande de zombies. Les blessés sont nombreux et nous avons perdu plusieurs hommes. Nos moyens de communication ont été détruits et nous sommes désormais coupés du monde extérieur. Nous avons décidé d'intervenir pour protéger les éventuels survivants et éviter que le mal ne s'étende hors de la ville. Voici les détails de notre mission :

- Protection des armes et des munitions.

Suite à de mystérieux incidents, le capitaine Irons a instauré plusieurs mesures pour contrer tout acte de terrorisme. La veille de l'attaque des zombies, le capitaine avait fait répartir les armes dans plusieurs endroits du bâtiment afin d'empêcher que l'ennemi ne s'en empare rapidement. Malheureusement, cette mesure s'est retournée contre nous car il nous est extrêmement difficile de repérer les cachettes de munitions. Notre mission prioritaire est donc de récupérer tout cet équipement.

- Déverouiller le stock d'armes

Outre les petites réserves de munitions dissimulées un peu partout dans le bâtiment, nous savons qu'un important stock de balles se trouve toujours dans l'entrepôt d'armes souterrain. Par malheur, le responsable qui possède la carte d'accès a disparu. Un des transfos nous a lâché pendant la bataille et plusieurs verrous électroniques ne fonctionnent plus. Il est excessivement urgent de rétablir le courant dans le centre d'énergie pour assurer la fermeture de ces points de communication.

David Ford.

27 septembre

13 h 00. La barricade ouest a lâché et il y a eu de nombreux dégâts. Nous avons temporairement mis les blessés dans la salle des saisies du premier niveau. Nous avons 12 nouveaux blessés.

David Ford.

Nouveau rapport

Trois autres personnes ont été déchiquetées par une créature que nous n'avions jamais vue auparavant. Cette chose possède des griffes tranchantes comme des lames de rasoir et sa peau part en lambeaux. Sa caractéristique principale est sa langue qu'elle utilise comme un fouet. Elle peut transpercer le corps d'un homme en un instant. Nous ne savons pas s'il existe d'autres créatures de ce genre. On ne sait pas non plus où se cache ce monstre. Nous l'avons surnommé "l'écorché" et nous cherchons un moyen de l'éliminer.





RAPPORT DE MISSION 2


28 septembre. 2 h 30 du matin.

Les zombies ont pris le contrôle de la salle d'opération et il y a eu un nouvel affrontement. Nous avons encore perdu quatre hommes, dont ce pauvre David. Autrement dit, nous ne sommes plus que quatre. Impossible de mettre la main sur les cachettes d'armes ! Notre espoir d'en sortir vivant fond comme neige au soleil. On a décidé de se sauver par les égouts. Il y a un passage du mène du sous-sol du poste de police à l'usine de traitement des ordures. Sortir de ce trou ne devrait pas poser trop de problèmes, mais rien ne dit que l'usine d'ordures n'est pas aux mains des zombies. On sait aussi qu'on va peut être pas faire long feu dans les égouts, mais c'est toujours mieux que de crever ici !

Pour retenir ces monstres, on a verrouillé le seul accès du sous-sol, c'est-à-dire la porte qui se trouve dans le bureau Est. La clef est maintenant dans le bureau Ouest. Ces créatures dégénérées ne devraient pas la trouver là-bas... Bonne chance à ceux qui liront ce rapport !

Elliot Edward.





RAPPORT DE PATROUILLE


20 septembre. 21 h 30.

Sergent Neil Carlsen

On nous a informés qu'une personne suspecte rôdait près des égouts aux limites de Raccoon. Je me suis rendu sur les lieux et j'ai localisé l'individu, mais il a pris la fuite avant que je puisse l'intercepter.

J'ai découvert les éléments suivants :

- Une petite quantité d'explosif C4
- Un détonateur électronique
- Des balles Parabellum 9 x 19
- Un système infrarouge cassé

Fin du rapport.





RAPPORT DE REBECCA


Un véhicule de la police militaire fut retrouvé dans les montagnes Arklays, le 23 juillet. Les cadavres des soldats et d'un inconnu furent découverts près du véhicule. D'après les autorités militaires, l'inconnu a été identifié comme étant le marin Billy Kohen, qui avait été condamné à mort par un tribunal militaire le 22 juillet. Ils ont dû avoir une sorte d'accident, alors que Kohen était transféré sous la surveillance de la police militaire.

Les autorités militaires nous ont demandés de leur rapatrier le cadavre de Kohen, comme preuve de sa mort. Mais, suite aux circonstances décrites ci-dessus, récupérer le cadavre s'annonce difficile. Je demande que cette affaire soit temporairement classée, en attendant de nouveaux développements.

Commissariat de Raccoon.
Equipe Alpha des S. T. A. R. S.
Rebecca Chambers.





RAPPORT CONCERNANT LE VIRUS MERE


Le Virus Mère fut découvert par Ozwell E. Spencer. Et ce fut lui qui fonda la compagnie Umbrella. Le temps passant, les recherches de Spencer furent poursuivies par le docteur J. Marcus. Mais celui-ci abusa de ses pouvoirs et dut être licencié. Vint alors le Dr William Birkin.

Les expériences du Dr Birkin donnèrent de nombreux résultats, dont le Virus T. On présume qu'il mènera à bien ses recherches sur le Virus G, qui est beaucoup plus puissant. Actuellement, des travaux sur le Virus Mère sont effectués dans le monde entier et nous espérons découvrir de nouveaux virus.


Haut de pageHaut de page Fermer la pageFermer la page
RESIDENT EVIL 2
Histoire
Personnages
Monstres
Astuces
Solution
Documents
Objets
Armes
Plans des lieux
Screenshots
Arts
Jaquettes
Test
Infos

DOCUMENTS
Wesker's Report 1
Wesker's Report 2 (texte)
Wesker's Report 2 (images)

DIVERS RESIDENT EVIL
Fonds d'écran
Bibliographie
OST Resident Evil
Dossier Resident Evil Archives
Collector RE
Goodies
Fanarts Resident Evil
BD Resident Evil
Infos sur Capcom

TELECHARGEMENTS
Téléchargements
Vidéos

UMBRELLA
Infos sur Umbrella
Infos sur les UBCS/USS
Notions de base de génétique d'Umbrella
Notions de base de programmation d'Umbrella

STATISTIQUES
Connectés : 2
Visites aujourdhui : 9
Visites totales : 415463
Page générée en 0.03s !


Valid HTML 4.0 Transitional Valid CSS! Powered by PHP ! Get Firefox !

Design de Mathieu Redfield - ©White Umbrella, 2003-2019   
Toute marque citée appartient à son détenteur respectif